Christiane Agboton Johnson
Pionnière dans la lutte contre la prolifération des armes légères
Comment un chirurgien dentiste, qui enseignait à l’université de Dakar en est venue à s’opposer à la prolifération des armes ?

Avec une mère qui fut l’une des premières féministes activistes au Bénin et ayant grandi parmi une fratrie de garçons, Christiane Agboton a été élevée aux questions d’égalité. Très engagée dans le groupe des femmes de son église protestante, Christiane Agboton fut choisie, en raison de sa maîtrise de l’anglais, pour assister à une réunion au Ghana, sur la question des armes dans la sous-région. En septembre 1998, ce fut la première fois qu’elle côtoyât d’aussi près les militaires.

« C’est ma foi en Dieu qui m’a gardé dans cette cause … j’estime que c’est Dieu qui est le maître de la vie… il n’y a pas de raison que juste parce que quelqu’un a une arme en mains, il puisse dire je prends la vie d’un autre ».

00:00
00:00
Retour haut de page