Fatou Samba
Présidente de groupement de Mareyeuses
Fatou Samba, présidente des femmes transformatrices des produits halieutiques sur le site de Khelcom à Bargny s’est engagée pour lutter contre les problèmes environnementaux qui affectent sa localité.

Dans la région, beaucoup de projets économiques et industriels affectent négativement l’hygiène de vie de la population. Ce sont les associations de femmes qui se sont constituées en contrepouvoir pour temporiser la mise en œuvre de la centrale à charbon qui menace le site.

L’association regroupe plus de douze présidentes de zone, car le site de transformation est très étendu et il s’agrandit chaque année. C’est une activité primordiale pour les familles. Car bien souvent c’est la source de revenu principale, quand le mari pêcheur est à la retraite ou qu’il n’y pas de jeune garçon assurant la relève. La vie est difficile car les saisons de pêche sont aléatoires ; le poisson se fait rare. En 2015, lors du blocage des frontières au cause du virus Ebola, elle a perdu toute sa production et la croissance de son entreprise a été stoppée.

Retour haut de page